Retour aux actualités
2019-05-11
LE TOP 10 DES MEILLEURES ACTIVITES A FAIRE A SOISSONS

Vous ne saviez pas quoi faire à Soissons et dans ses alentours ? Pas de panique ! Lama est parti à la découverte des tops activités à faire à Soissons, et vous partage ses découvertes !

 

1/ Ancienne Abbaye Saint des Vignes 

L’Abbaye Saint Jean des vignes de Soissons fondée en 1076 nous présente aujourd’hui une façade gothique dont les deux flèches asymétriques culminent respectivement à 75 et 80 mètres. Des aléas de l’Histoire ne subsistent que le réfectoire des moines, le cloitre, le cellier et cette façade semblant surgir du vide. Se promener dans les jardins et suivre le guide au sein de ce monument est un ravissement.

 

2/ La cathédrale Saint Gervais et Saint Protais 

La cathédrale de Soissons dédiée à Saint Gervais et Saint Protais  a su depuis le XIIème siècle traverser le temps. Fortement endommagée lors de la Grande Guerre, elle est aujourd’hui parfaitement restaurée et représente un magnifique exemple du gothique classique. On peut au long de sa visite y découvrir un patrimoine mobilier important avec « l’Adoration des bergers » de Rubens, les statues des chapelles du déambulatoire de Gilles Guérin ou encore le portail de la Sacristie attribué à Michel-Ange Slodtz.

 

3/ L’Ancienne Abbaye Saint Léger 

L’Abbaye Saint Léger tenant son nom de l’évêque d’Autun fut fondée en 1139. On peut y visiter son cloître de style gothique aux riches décorations ainsi que la crypte et la chapelle. On peut aussi y admirer les découvertes archéologiques de la ville de Soissons et de la vallée de l’Aisne au sein de son Musée.

 

4/ Crypte de l’Abbaye Saint Médard 

De l’ancienne Abbaye royale de Saint Médard fondée au IXème siècle, ne subsiste aujourd’hui que la crypte. Elle y abritait le tombeau de l’évêque Saint Médard et les tombes des Rois Mérovingiens Clotaire et Sigebert, fils et petit fils de Clovis. Il s’agit là d’un magnifique vestige du royaume des Francs à visiter.

 

5/ Le Donjon de Septmonts 

A quelques kilomètres de Soissons, se trouve le village de Septmonts, abritant un donjon entouré de son parc. Victor Hugo, de passage dans la région, fut subjugué par la beauté du site. Le parc est idéal pour un pique nique en famille, et son arborétum aménagé en 1998 offrant 3 zones plantées d’origines (européenne, américaine et asiatique) est parfait pour la découverte d’arbres rares.

 

6/ Faire une balade à Longpont 

Longpont, petit village du Soissonais situé à la lisière des forêts de Retz et de Compiègne offre de nombreuses pistes pour des ballades pédestres et à vélo. Sur la grand place du village s’érigent les ruines majestueuses de l’ancienne abbaye entourée d’arbres bicentenaires.

 

7/ Château des Fossés à Haramont

Edifié sur les restes d’une place forte, ce charmant petit château Renaissance de la fin du XVème siècle, entouré d’eau et niché dans une vallée boisée, fut rénové peu avant 1870 et agrémenté d’un parc ornementé de magnifiques arbres, dont un Tulipier de Virginie.

Le père de Dumas y vécut de l’âge de 2 à 4 ans et en garde des souvenirs évoqués dans ses « Mémoires ».

 

8/ Donjon de Vic sur Aisne

Construit au VIIIème siècle, le donjon de Vic-sur-Aisne dominie la place du village et vous accueille dès votre arrivée. Transformée en demeure habitable au XVIIème siècle, il a conservé son apparence médiévale. Après avoir visité le donjon, flânez dans les majestueux jardins. Ces derniers témoignent d’un grand classicisme par sa composition symétrique. Au XIXème siècle, le parc est aménagé à l’anglaise, pour des promenades romantiques, avec des statues, une colonnade, des bancs de pierre et des ruines invitant les visiteurs à la rêverie.

 

9/ Mini golf à Attichy

Pour un moment convivial et de détente en famille ou entre amis, le Camping de l’Aigrette vous propose son minigolf. Bien arboré avec des difficultés variées, le parcours de 18 trous est adapté pour tous les âges. Vous aurez également la possibilité de profiter de notre snack pour les petits creux.

 

10/ Pavillon Henri II

Véritable concentré de trésors, la décoration intérieure du Pavillon Henri II offre au visiteur sculptures, boiseries fines, peintures murales, plafond à caissons, motifs ornementaux à la feuille d’or…

Edifié au XVIème siècle, au cœur du duché de Valois – le plus ancien fief de la monarchie française – le « Pavillon Henri II » fut agrandi et redécoré par le Duc d’Orléans (1725-1785)

Résidence ducale, puis résidence royale : le Roi Louis-Philippe achète le Pavillon Henri II en 1843 en biens personnes. Il le conserva jusqu’à sa mort.

 

Alors, vous ne savez toujours pas quoi faire à Soissons ? :)